Ceci  n'est  pas  un  blog  de  mode.

 
 

C’est un appel à la raison. 

 
 
 
foot_up_HD.jpg
 
 

C’est un engagement aussi.

Parce que non le cuir n’est pas issu des « restes » de l’agro-alimentaire - c’est une industrie animalière à part entière avec tout ce que ça comporte de plus barbare,

Parce que oui la fabrication de la laine et du duvet inclue des pratiques toutes aussi immorales et infâmes que celle de la fourrure,

Parce que là encore l’obtention de la soie nécessite de tuer des êtres vivants (des vers en l’occurrence),

Et parce que tout simplement (comme toute personne sensée) je refuse de cautionner la maltraitance animale et la déviance humaine au nom du profit,

Je milite pour une garde-robe bienveillante respectueuse des animaux et - ça va de soi - de la nature toute entière (ce qui au passage représente aussi un gros dossier sachant que la mode est la seconde industrie la plus polluante au monde).

Car, enfin, ouiiii (!!) des milliers d’alternatives éthiques et vegan toutes aussi jolies et qualitatives existent aujourd’hui. Et ça ne coûte pas plus cher comme dirait l’autre…

 
 
 

L’ éthique  c’est  chic.

 
 
test_vedome_vegantiger_site.png
 
 

Ma mission est donc d’informer, conseiller

Et proposer des solutions. 

Par le biais d’images que je crée (tous les visuels ici et sur mon compte Instagram sont de moi). Par des textes aussi.
Et puis des missions de consulting. 

Pour quelles raisons doit-on faire le choix d’une garde-robe sans cruauté ? Pourquoi militer en ce sens ? Vers quelles options et vers quelles marques se tourner ? Quelle sélection adaptée à sa ligne édito/sa clientèle ?
C’est, entre autres, à ces questions que je réponds.

C’est pour donner un petit aperçu de tout ça que j’imagine les chroniques de Venus. Un genre de journal ludique dans lequel cette parisienne trentenaire dévoile son dressing engagé et livre ses meilleurs tuyaux.

Il lui arrive aussi parfois de s’indigner, d’espérer ou encore juste de raconter un truc abstrait qui lui passe par la tête (parce que ça fait du bien aussi de s’égarer parfois). 

 
 
 

Ready  for  the vegan  fashion revolution? 

 
 
fashionrevolution_venus.png